-Une réflexion sur les processus de transformation sociale-

Le processus pour la tenue d’un FSM au Québec en 2015 est en cours. La dynamique prendra forme autour des acteurs présents, c’est-à-dire par les idées, les réflexions, les actions des personnes motivées par la démarche. « Rien ne se perd, rien ne se crée » disait Einstein; et que de chemins différents non-prévus et non-déterminés ont été tracés par celles et ceux qui ont voulu un monde différent !

En 2001 naissait le forum social mondial de Porto Alegre (Brésil) en contre-mouvement des célèbres  »Sommet économique de Davos » où les ministres des finances, du commerce et de(s) économie(s) se rencontraient depuis plus de 40 ans pour évaluer la situation économique mondiale et dicter les règles du commerce international, régional et local. Les citoyens-nes sont alors sous le joug des tenants du commerce et de la finance et suivent les règles des nantis, bien haut placés.

Par la suite, et chemin faisant, les forums et colloques populaires ont fait des ‘petits’: au Québec dans les régions, en Europe dans les pays de la CEE, en Afrique dans les pays de l’Est, du Sud, du Nord, au Moyen-Orient, en Asie du sud-est, où les populations et communautés s’éveillent au son des tambours et des casseroles. Une révolution mondiale est en cours et elle est basée sur les principes fondamentaux que les hommes ont accumulé dans leur conscience vive et dans leur inconscient collectif: la vie de leur semblable, la non-agression auprès des leurs, l’entraide au développement.

La mobilisation sans frontière.
Jour de la Terre. Montréal, 2012.

Le développement personnel de soi atteint ainsi le développement de toute une communauté: celle des peuples du monde et de leur mode de vie, dans leur diversité propre.

Montréal, 2009.
Montréal, 2009.

L’histoire nous dit que nous, les êtres humains, vivons de diverses cultures, de traditions ancestrales ou modernes, que chacun-e ne peut appréhender dans sa totalité mais de façon partielle, en petite quantité. Les sociologues analysent ces différences qui font de nous des ‘étrangers’ parfois; et des ‘semblables’ d’autres fois. C’est à chacun de nous de voir à ce que l’ensemble soit juste, pour le bien de tous.

C’est l’avantage de notre intelligence, que nous procurent les cinq sens bien sentis, que nous avons dès la naissance permettant la connaissance et la jouissance du monde qui nous entoure.

Mais nous sommes aussi à l’heure des choix, où chacun peut contribuer à changer le cours des choses, par une (des) voix collective(s), dans chaque coin de la planète !

Publicités

Réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s